Menu

(AUDIO) Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition guinéenne, et député UFDG accuse le président Alpha Condé de saboter le dialogue politique:

«Nous avons un président de la République réfractaire au dialogue; si vous remontez dans l’histoire de la Guinée, vous allez savoir que le président de la République (Alpha Condé), n’a jamais participé à un dialogue ici au temps du général Lansana Conté; même le dialogue qui a introduit la CENI dans le processus électoral, ben tout ceci a été boudé, boycotté par le RPG Arc-en-ciel, nous sommes dans le même cas de figure; chaque fois que le dialogue s’organise laborieusement, difficilement au prix parfois de nombreux morts, et lorsque le dialogue, il est là; et bien il y a une main invisible qui est là, pour saboter le dialogue, ou pour parfois désavouer les propres représentants du gouvernement et de la mouvance, pour remettre en cause tous les acquis obtenus»

Read more...

(AUDIO) Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG devant les militants de son parti:

«La solution pour la Guinée, c’est l’UFDG, vous avez dit, en 2015 on sera à Sékhoutouréya; mais ça suppose qu’on continue de travailler; pour dégager Alpha Conde et le chasser de Sékhoutouréya, ça ne sera pas facile, il faut que nous soyons déterminés, qu’on continue de travailler, pour refuser l’arbitraire, pour exiger les respect des règles électorales, Alpha Condé est convaincu comme vous que s’il y a des élections transparentes, il n’y aura pas de deuxième tour; il sait qu’il n’a plus la confiance des guinéens, donc aujourd’hui, son seul recours c’est la fraude, et pour empêcher la fraude il faut qu’on soit prêt avant le scrutin; la fraude a déjà commencé; il faut qu’on se lève...»

Sur le prochain congrès de l’UFDG

«Dans la perspective de l’organisation du congres national, nous souhaitons auparavant organiser le congrès de toutes les fédérations; pour que les fédérations qui viendront au congrès national aient toute la légitimité pour venir élire la Direction Nationale du parti; donc c’est un aspect sur lequel je vais insister; je sais qu’il y a toujours des problèmes, il y a les anciens, il y a les nouveaux; et lorsqu’il y a des élections, il y a des anciens qui sont venus au parti de bonheur, parfois leur mandat n’est pas renouvelé, ça arrive mais c’est la démocratie;  il faut que l’UFDG donne l’exemple de la démocratie à la base, il faut que ça soit les militants qui choisissent leurs responsables; parce que c’est ce que nous voulons pour la Guinée; il faut que ça se passe comme ça à la base, au niveau des sections, des fédérations et la Directions nationales...»

Read more...

L’homme fort du principal fief de l’UFDG, l’ex-maire de Labé, Elhadj Ibrahima Sampiring DIALLO jette l’éponge, pour incompréhension avec Cellou Dalein Diallo, qui dirige le parti comme une affaire de famille (Lettre de démission)

 

D’après Mamadou Barry, neveu de Bah Mamadou: «Non, Non, Non et Non, les défis de 2015 sont trop importants pour l’avenir de ce pays pour que l’UFDG qui est la seule force politique qui pourrait assurer l’alternance, soit gérée exactement comme Alpha CONDE le fait avec le pays et le RPG! Mettre ses amis et proches dans le plus grand MÉPRIS des autres, ceux et celles-là mêmes qui sont à la base du succès et de la réussite qu’ils ont»



Read more...
Subscribe to this RSS feed

NOUS SUIVRE SUR :

 

 

TAUX D'ECHANGE

METEO

Météo Conakry

RADIOS PRIVEES GUINEE